Reprise des sessions de formation !
Comment faire financer votre formation

Comment faire financer votre formation

Comment faire financer votre formation 

 

Vous êtes débutant ou déjà professionnel et souhaitez acquérir ou consolider vos compétences pour votre activité ? Aujourd’hui, vous pouvez accéder à une aide totale ou partielle pour financer votre formation. Le Temps d’un Regard fait le point pour vous sur la question.

 
Dermographe : développez vos compétences !

Le monde de la beauté est en perpétuelle mutation. C’est la raison pour laquelle il est primordial de se former tout au long de sa vie.

Que vous soyez actif ou demandeur d’emploi, certaines aides sont à votre disposition pour financer votre projet. Aujourd’hui en France, chaque entreprise doit reverser une taxe de participation au financement de la formation professionnelle.

Par ailleurs, des organismes comme Pôle Emploi mettent en place des dispositifs par région pour soutenir les actifs en recherche d’emploi. Si vous êtes encore salarié, vous bénéficiez de plusieurs heures de formations tout au long de votre carrière.

En fonction de votre statut, les démarches à entreprendre ne sont pas les mêmes. C’est pourquoi vous devez identifier votre situation et vos objectifs pour entamer vos démarches.


Comment bénéficier d’une aide dans ma situation ?

1. Vous êtes sans emploi

Si vous êtes en recherche d’emploi, plusieurs solutions s’ouvrent à vous. Le Conseil Régional (AIRE) ou Pôle Emploi (AIF) afin de bénéficier d’un financement total ou partiel.

Certaines personnes détiennent déjà une allocation d’Aide au Retour à l’emploi (ARE). Si vous êtes dans ce cas, vous pouvez profiter d’une aide dans le cadre de votre Projet d’Action Personnalisé (PAP).

Notons qu’une Aide Individuelle à la formation peut aussi être demandée. Il arrive que l’État ou la Région finance les formations dans la beauté et l’esthétique. Toutefois, ce financement exige certaines conditions comme suit :
•    Ne pas bénéficier de l’ARE
•    Avoir plus de 25 ans. Si vous êtes plus jeune, les missions locales peuvent vous accompagner dans vos démarches.

2. Vous êtes déjà salarié

Si vous êtes salarié, vous pouvez prendre contact avec votre comité d’entreprise ou tout autre représentant du personnel afin qu’il vous informe sur le plan d’action de formation mis en place par l’entreprise.

En effet, votre employeur est en mesure de vous financer une ou plusieurs formations relatives à votre activité. En cas de refus, le recours à la DDTEFP  est vivement conseillé.

Notons qu’un congé individuel de formation est accessible aux salariés en fonction de leur ancienneté. Pour en savoir plus, nous vous renvoyons auprès de l’organisme CIF dont dépend votre entreprise.

Le Compte personnel de formation (CPF) est aussi particulièrement intéressant. Il est alimenté à hauteur de 500€ par an (plafonné à 5000 €), et 800€ (plafonné à 8000 €) pour les salariés peu ou pas qualifiés. Vous y avez droit si vous êtes salarié depuis 1 an minimum et que vous êtes salarié à temps complet.

3. Vous êtes un professionnel ?

Beaucoup de professionnels travaillent aujourd’hui à leur compte. Dans ce cas, nous vous conseillons de contacter les fonds d’assurance de formation (OPCA dont vous dépendez). Parmi ces derniers, l’association de gestion du financement de la formation des chefs d’entreprises AGEFICE, le FAFCEA pour les chefs d’entreprise artisanale, le FIFPL pour les professionnels libéraux.

Crédit d’impôts pour les chefs d’entreprise : tous les dirigeants ont la possibilité de bénéficier d’un crédit d’impôt quand il s’agit de se former, donnant droit à une déduction de 40 heures de formation par an, soit 390,40 € maximum (hors micro entreprise).

Notre plus-value

Une formation vous intéresse ? Vous souhaitez obtenir un financement selon votre statut ? Le Temps d'un Regard s’occupe et gère vos démarches liées à la prise en charge de votre formation.
Contactez-nous pour plus de détails.

Nos Autres Articles

Comment faire financer votre formation